Divisons et dévaluons ?

Divisons et dévaluons ?
Quel étrange plaidoyer de Hans-Olaf Henkel. Il mentionne avec justesse quelques mauvaises réformettes du gouvernement français actuel (sans parler du précédent…). Il a compris que la France a des problèmes qui ne peuvent être résolu que par des réformes rigoureuses et audacieuses. Puis il mentionne la solution la plus simpliste qui soit : la dévaluation ...