Un bateau pirate à la CFDT

Aujourd’hui, la CFDT:Cadres m’a souhaité par courriel une bonne année 2017, tout en m’annonçant qu’il y aurait un congrès en juin à St Malo.

Or je ne suis pas cadre, ni syndiqué auprès de la CFDT, ni syndiqué tout court. Je ne suis jamais allé sur leur site, jamais je ne leur ai donné mon courriel et encore moins mon accord pour qu’ils m’envoient leur pourriel.

Sachez, chers syndiqués de la CFDT:Cadres et contribuables finançant contre votre gré ce syndicat, qu’une partie de vos cotisations, volontaires ou non, permettent à l’Union confédérale des ingénieurs et cadres adhérents de la Confédération française démocratique du travail de se payer des campagnes d’emailing ! Cerise sur le gâteau, en payant pour acquérir ou utiliser des fichiers tellement bien ciblés que j’ai reçu leurs vœux virtuels, «dans le cadre de la campagne Vœux 2017».

Certes le budget a probablement été faible puisque plutôt que de s’offrir des créations originales pour habiller leur pourriel, ils ont préféré pompé… le logo de la baie des pirates !

cfdt-pirates

Remarquez, c’est cohérent : leur congrès aura lieu à St Malo, ancien grand port corsaire. Il était donc logique de détourner le logo de The Pirate Bay, de considérer mon courriel comme un butin et de se comporter comme un flibustier subventionné.

Merci à la CFDT:Cadres pour ses vœux à l’occasion de cette nouvelle année. Si ses marketeux me lisent : je vous souhaite à vous aussi une bonne année 2017, que cette nouvelle année soit l’occasion pour vous de bâtir un fichier de courriels « Opt in actifs » !

pourriel-cfdt

 

Leave a Reply